La compagnie nationale Sonatrach a signé un mémorandum d’entente avec deux entreprises turques pour la réalisation d’une étude de faisabilité sur un projet d’installation de déshydrogénation du propane en Turquie.

Cette étude de faisabilité porte notamment sur la conception, l’ingénierie, l’approvisionnement, la construction et l’exploitation de cette installation et la production de 500.000 à 750.000 tonnes/an de polypropylène en Turquie, précise un communiqué de Sonatrach.

La compagnie nationale et ses partenaires turcs, qui ont signé un mémorandum hier lundi, veulent ainsi mener conjointement l’étude de faisabilité détaillée relative au projet et évaluer ensemble la possibilité de créer une société conjointe aux fins de son développement.

Un projet de taille mondiale

Le développement en partenariat de ce projet en Turquie permettra d’assurer un débouché à long terme au propane algérien, qui sera utilisé comme matière première pour ce projet de taille mondiale, est-il noté dans le communiqué. Ce projet peut assurer également à Sonatrach des dividendes à hauteur de son taux de participation.

Le projet bénéficiera aussi de la proximité par rapport au marché turc qui se caractérise par une forte demande en produits pétrochimiques, ajoute la même source.Ce mémorandum a été paraphé en présence du P-DG de Sonatrach, Abdelmoumen Ould Kaddour, et celui du groupe Rönesans Endüstri, Erman Ilicak.

L.R.

 

Originally posted 2017-08-08 17:28:14.

Article précédentMouvement anti-gaz de schiste: Bouteflika agacé par les manifestants d’In-Salah
Article suivantCovid-19 / sept nouveaux cas du variant Delta détectés à Alger