blank

Les cours de l’or noir continuent d’augmenter pour atteindre des prix jamais atteints depuis 2013, portés par la guerre entre la Russie et l’Ukraine.  

Le Brent de la mer du Nord prenait plus de 3,5% vers 7h10 ce jeudi, avant de s’établir 117 dollars le baril après être monté jusqu’à 118 dollars.

Les contrats à terme sur le brut américain West Texas Intermediate ont, quant à eux, augmenté de 3,37% à 114,7 $ le baril à 9h48 ce jeudi.

Outre le pétrole, le gaz naturel européen, les matières premières minières et agricoles ont également atteint des sommets. 

L’Algérie augmentera sa production de pétrole

La production pétrolière de l’Algérie augmentera pour dépasser le million de baril en avril prochain, soit une hausse de 10.000 barils/jour par rapport au mois de mars.

Dans une déclaration à la presse en marge de la 26ème réunion ministérielle Opep-non Opep (Opep+), à laquelle il a participé par visioconférence, le ministre de l’Energie, Mohamed Arkab, a révélé que « la production pétrolière de l’Algérie atteindra 1.002.000 mb/j au mois d’avril prochain ».

Cette augmentation de la production s’inscrit dans le cadre de l’application de la décision d’Opep+ lors de sa 26ème réunion ministérielle Opep-non Opep (Opep+) portant une augmentation globale de la production de l’ordre de 400.000 mb/j au mois d’avril prochain.

Article précédentLe MAE russe l’a déclaré ce mercredi / « la troisième guerre mondiale sera nucléaire et destructrice »
Article suivantMatch barrage / un paiement par facilité pour les supporteurs algériens désireux d’aller au Cameroun