Pour la première fois en 17 ans, Saïd Chanegriha se rend en France pour cette raison

    0
    Saïd Chanegriha

    Algérie France: Les médias français ont révélé jeudi que le chef d’état-major de l’Armée nationale populaire, le général d’armée Saïd Chanegriha, effectuera une visite en France fin janvier.

    l’agence de presse française, citant des sources militaires, a déclaré que la visite de Chanegriha « vient en préparation de la visite prévue du président Abdelmadjid Tebboune en France, en mai prochain ».

    La prochaine visite de Chanegriha est « grande symbolique » et sera la première visite d’un chef d’état-major algérien à Paris en 17 ans, puisque feu Gaid Saleh était le dernier chef d’état-major algérien à se rendre en 2006, selon la source.

    Chanegriha doit rencontrer son homologue français, Thierry Bourkar, après une précédente rencontre entre les deux parties qui a eu lieu les 25 et 26 août 2022, lors de la visite du président français Emmanuel Macron en Algérie.

    A cette occasion, les deux responsables militaires ont évoqué la situation sécuritaire dans la région du Sahel et le renforcement de la coopération entre les armées algérienne et française.

    Il y a quelques jours, les autorités algériennes ont annoncé une visite prévue du président Tebboune en France en mai prochain, à l’invitation de son homologue français, Emmanuel Macron.

    La visite que le président algérien Abdelmadjid Tebboune effectuera à Paris est la première du genre en France depuis son arrivée au pouvoir en 2019.

    Dimanche dernier, le président algérien Abdelmadjid Tebboune et son homologue français, Emmanuel Macron, ont fixé, lors d’un appel téléphonique, la date de la visite d’Etat, en mai prochain.

    En août dernier, le président français Emmanuel Macron s’est rendu en Algérie afin « d’ouvrir une nouvelle page » dans les relations entre les deux pays, qui est la deuxième visite de Macron en Algérie depuis qu’il a pris le pouvoir en 2017.

    Le président Abdelmadjid Tebboune a déclaré qu’il était d’accord avec Macron pour « établir un partenariat exceptionnel dans le respect des principes de respect et d’échange d’intérêts ».

    Article précédentHafid Derradji défend les supporters algériens qui ont hué Rabah Madjer
    Article suivantAlgérie: La neige ferme les routes dans plusieurs régions de l’est du pays