Pour se prémunir d’une contamination à la Covid-19 sur leur lieu de travail, les médecins du secteur public sont contraints d’acheter les équipements nécessaires avec leur propre argent, a indiqué le Dr Elyas Merabet président du Syndicat national des praticiens de la santé publique (SNPSP), expliquant que la prise en charge des professionnels de la santé demeure déficiente.  

Le Dr Mrabet n’a d’ailleurs pas manqué d’appeler le ministère de la Santé à assumer ses responsabilités en garantissant aux professionnels de la santé publique les équipements nécessaires destinés à la protection contre d’éventuelles contaminations, a rapporté SabqPress.

Le président du SNPSP a, par ailleurs, noté une « saturation des services Covid au sein des hôpitaux actuellement », expliquant que le gros du problème réside dans le fait que « les capacités des unités de soins intensifs soient très limitées ».

Dans le même cadre, il a déploré le fait que le personnel médical continue de travailler dans les mêmes conditions qui prévalaient lors de la troisième vague, appelant, par la même, les autorités à mobiliser les moyens nécessaires et veiller à l’application du protocole sanitaire.