Dans le cadre d’une plainte déposée en mai 2019, par des membres du Comité central de son parti, l’ancien président de l’Assemblée Populaire Nationale (APN) et ex-patron du FLN, Mouad Bouchareb, a été convoqué par le tribunal de Bir Mourad Rais il y a quelques jours.

Bouchareb est accusé d’ « usurpation de la fonction de secrétaire général” alors qu’il devait occuper le poste de coordinateur suite au départ forcé de Djamel Ould Abbès », a rapporté le quotidien El Watan..

Ainsi selon un membre du Comité central du parti cité par le quotidien El Watan, « sa mission (Bouchareb ndlr) se limitait à préparer la tenue du congrès du parti, et élire un secrétaire général, qui ne peut venir que des instances dirigeantes. Or, Bouchareb n’a jamais fait partie de ces instances ».

Les plaignants reprochent à l’ancien SG du FLN d’avoir eu recours à des artifices pour avoir la délégation de signature alors que selon eux, il n’en avait pas le droit.

 « Comment a-t-il pu dépenser tout cet argent, durant les quatre mois de son passage, alors qu’il n’avait pas la délégation de signature ? Par quel artifice a-t-il pu dépenser des sommes énormes pour financer certaines activités et surtout prendre en charge ou participer à la campagne du 5e mandat pour Bouteflika ? Des questions auxquelles il doit répondre devant le juge », a souligné la même source. .

Article précédentRevue de presse nationale et internationale du 18/10/2012
Article suivantGrande-Bretagne : le gouvernement va geler des comptes de Kadhafi à Londres