La situation épidémiologique se dégrade à très forte vitesse, suscitant l’inquiétude des membres du comité de veille sanitaire. Le professeur Riad Mahyaoui, l’un de ses membres a, d’ailleurs, fait savoir que le retour vers les mesures de confinement n’est pas à exclure, dans un contexte marqué par la resurgence de la pandemie.   

Intervenant ce mardi sur les ondes de la radio nationale, le Pr Mahyaoui a exprimé ses inquiétudes concernant l’évolution de la situation épidémiologique, tout en appelant à réagir à cette situation.

« La situation épidémiologique dans notre pays n’est pas rassurante et suscite des inquiétudes au vu de la recrudescence des cas et des décès, notamment dans les wilayas à forte densité, à l’instar d’Alger, de Constantine et d’Oran », a-t-il dit, expliquant que le recours à des mesures de confinement n’est pas à exclure vue la situation.

Toujours selon le membre du comité de veille sanitaire, le nombre de cas confirmé annoncé quotidiennement est très loin de traduire la réalité du terrain, dans la mesure où il y a beaucoup de citoyens qui ne déclarent pas leurs contaminations et qui se livrent à l’automédication.

Et d’ajouter que les statistiques publiées quotidiennement par les commissions compétentes ne prennent en considération que les résultats des tests PCR.

Article précédentLe combat de Khalti Mouni, 80 ans, contre la précarité et la hogra
Article suivantIls dénoncent des atteintes répétés à leurs droits / les avocats du barreau d’Alger protestent