Prix ​​des billets réduit de 50%… Le programme de transport maritime algérien a été dévoilé

0
Algerie ferry
Advertisement

Après que les prix des billets pour les voyages en transport maritime aient créé une large polémique, le directeur commercial de la Société de transport maritime pour le transport de passagers, Algerie ferry, Karim Bouznad, a révélé des détails importants à cet égard.

Karim Bouznad a expliqué que les prix diffusés sur les billets de voyage ne sont pas réels, et qu’il ne s’agit que de rumeurs.

Le directeur commercial d’Algerie ferry a indiqué que la société avait réduit le prix des billets de 50 %.

Le même porte-parole a confirmé que la Compagnie maritime nationale a indemnisé 10% des vols annulés en raison de la pandémie de Corona, soulignant que la compagnie a subi des pertes financières estimées à 15 milliards de dinars en raison de la pandémie.

En ce qui concerne les réservations, Bouznad a déclaré que les voyages par voie maritime sont devenus connus pour être marqués par la surpopulation après la période de fermeture imposée par la pandémie de Corona.

Le porte-parole a confirmé que les réservations de billets se faisaient désormais par voie électronique, notant que le système de réservation était perturbé depuis des jours en raison de la forte demande, qui dépassait 10 000 par jour.

Bouznad a attribué la raison de la forte demande de l’entreprise algérienne à ses prix plus bas par rapport aux autres entreprises.

D’autre part, le même responsable a révélé que 620 voitures entreraient en Algérie par voie maritime chaque semaine.

Concernant le programme des voyages, Karim Bouznad a souligné que tous les voyages vers la ville espagnole d’Alicante sont réservés jusqu’au mois de septembre, et il en va de même pour les voyages vers la ville française de Marseille.

Quant aux croisières vers l’Italie, elles n’ont pas encore repris, ajoute le porte-parole.

Article précédentL’Organisation mondiale de la santé confirme l’augmentation du nombre de cas de monkeypox
Article suivantLa FIFA a « peur » de clore le dossier du match Algérie-Cameroun