Une explosion de joie a retenti mercredi soir dans la capitale Alger dès le coup de sifflet final de l’arbitre seychellois Maillet Eddy Allen (Seychelles) scellant la victoire (1-0) de l’Algérie, à Oumdourman (Soudan) face à l’Egypte, synonyme de qualification au Mondial 2010 de football.

Après les youyous stridents qui fusaient des balcons, de longs cortèges de véhicules ont commencé à défiler dans les rues d’Alger. Une ambiance extraordinaire est créée par une population très heureuse de cette troisième qualification des Verts en Coupe du monde, après 24 ans d’absence à une phase finale de Mondial.
Drapeaux en l’air, les gens célébraient dans une liesse indescriptible le but d’anthologie à la 40è minute de jeu de Antar Yahia qui a mis à terre le gardien égyptien Issam El Hadary.

C’est le troisième mondial pour l’Algérie, après l’Espagne (1982) et Mexico (1986).

APS

Originally posted 2009-11-19 02:51:59.

Article précédentRépression féroce du Hirak / Amnesty International dénonce
Article suivantLa crise Israël-Turquie et les conséquences régionales