Dans un communiqué publié hier samedi, le parti des travailleurs (PT) condamne de façon énergique la répression de la manifestation du vendredi 14 mai.

Le parti de Louisa Hanoune a qualifié cette vague de répression « d’intolérable ». Le PT considère que « les prétextes avancés par le gouvernement pour justifier cette escalade répressive sont irrecevables ».

« Il rappelle que la liberté de manifester dont nous jouissons a été payée au « prix de la vie de plus de 500 jeunes innocents en octobre 1988 ».  « Cette répression son donc intolérables », précise le parti, ajoutant que ces arrestations « institutionnalisent la criminalisation et la judiciarisation de la pratique politique et de l’exercice de la profession de journaliste ».

Pour le PT, le comportement des forces de l’ordre constitue un « glissement dangereux est indigne de notre pays ». Ce comportement confronte le pays à de graves « turbulences ».

Article précédentPalestine / l’armée israélienne bombarde la maison du chef du Hamas à Gaza
Article suivantDroits de l’homme en Algérie / l’Union européenne « suit de près » la situation