Coupe du monde 2014

Jamais dans l’histoire des barrages d’un Mondial une équipe ne s’était qualifiée au retour après une manche aller perdue 2 à 0. La France l’a fait en s’imposant chez elle au retour 3 à 0 contre l’Ukraine. Les Bleus échappent à un nouveau séisme trois ans après la grève de Knysna au Mondial 2010.

One two three, viva l’Algérie !

Les mêmes cinq équipes africaines qui étaient en Afrique du Sud seront elles aussi présentes au Brésil. Le Nigeria a été le premier samedi à décrocher son billet en sortant l’Éthiopie, imité par la Côte d’Ivoire qui a éliminé le Sénégal, et dimanche par le Cameroun, au détriment de la Tunisie.  Le Ghana, facile vainqueur de l’Egypte à l’aller (6-1), les a rejoints logiquement, les Pharaons gagnant en vain au retour (2-1).

Le dernier billet s’est joué entre l’Algérie et Burkina Faso (aller 2-3), mardi soir. Avec une victoire des Fennecs 1 à 0, ils obtiennent leur qualification pour une quatrième Coupe du monde. A Blida, comme un symbole, c’est le vétéran Bougherra qui a marqué le but de la qualification algérienne (1-0). Ce match s’est déroulé dans un contexte brûlant, sous la surveillance de 5 000 policiers. Juste avant le match, une quarantaine de supporteurs algériens ont été blessés dans des bousculades à l’entrée du stade de l’enceinte sportive de Blida, à 50 km d’Alger.

Lu sur Metro.fr, qui fait le tour des équipes qui ont décroché leur visa pour la Coupe du monde 2014 ces dernières 24 heures.

Originally posted 2013-11-20 10:42:42.