Scandale de polissage de l’image du Maroc en France: Le journaliste français Rachid M’barki arrêté par BFMTV

0
Rachid M'barki

Maroc France: Le scandale du polissage du régime marocain en France continue de faire la une des journaux. Jeudi, Libération a révélé un nouveau chapitre dans cette affaire en diffusant des informations sur les dangers des pots-de-vin versés depuis Rabat en vue de diffuser de fausses nouvelles biaisées sur la chaîne d’information BFMTV.

Le rapport de Libération se concentre sur l’arrestation préventive du journaliste français d’origine marocaine, Rachid M’barki, qui était impliqué dans ces activités de polissage de l’image du Maroc. Selon des sources internes à BFMTV, les images qui ont entraîné la suspension de ses fonctions concernaient notamment un sujet diffusé le 22 juin 2022, dans lequel un forum d’affaires entre l’Espagne et le Maroc a été promu dans la ville de Dakhla au Sahara Occidental occupé.

Dans ce reportage, l’image du Maroc a été polie en se concentrant sur « l’amélioration des relations diplomatiques entre le Maroc et l’Espagne ». Rachid M’barki a été accusé d’avoir diffusé des informations inhabituelles et fausses à ce sujet.

Politico rapporte également que BFMTV a ouvert une enquête interne pour comprendre la provenance des nombreux contenus médiatiques diffusés sur la chaîne dans des circonstances mystérieuses. Le journaliste Rachid M’barki, soupçonné d’être impliqué dans la diffusion d’informations qui polissent l’image du Maroc, a été suspendu de ses fonctions jusqu’à la fin de l’enquête.

Cette affaire soulève des questions sur l’indépendance des médias français et sur la diffusion d’informations fiables aux citoyens. Il est important que les médias restent objectifs dans leurs reportages et ne soient pas influencés par des intérêts étrangers.

Article précédentAlgérie : tempêtes de sable, pluies et vague de froid en vue
Article suivantL’Algérie au centre des relations diplomatiques entre les Etats-Unis et la Russie