Selon le FMI : la croissance devrait s’établir à 4,7% en Algérie en 2022

    0

    Le Fonds monétaire international (FMI) a revu à la hausse ses prévisions de croissance en 2022 en Algérie. Selon les nouvelles prévisions, le taux de croissance devait s’établir à 4,7%.

    Lors de ses prévisions précédentes en avril dernier, le FMI avait tablé sur une croissance de 2,4%, ce qui fait que les nouvelles prévisions s’attendent à ce que l’économie algérienne progresse de 2,3% par rapport à ce qui était prévu.

    Pour l’année 2023, le Produit intérieur brut (PIB) réel algérien devrait enregistrer une croissance de 2,6%, selon les nouvelles projections de l’institution de Bretton Woods.

    S’agissant du solde des transactions courantes de l’Algérie, ce dernier devrait repasser à la zone positive, pour s’établir à 6,2% du PIB (contre 2,9 % anticipé en avril) et 0,6% du PIB en 2023.

    Le solde des transactions courantes représentait -2,8% du PIB en 2021, d’après le même rapport.

    Pour l’ensemble de la région Moyen-Orient et Asie centrale (MOAC), le FMI prévoit une croissance de 5% en 2022 et 3,6% en 2023, « des taux qui reflètent largement les perspectives favorables pour les pays producteurs des hydrocarbures ».

    Article précédentAutomobile : la date de sortie du premier véhicule FIAT fabriqué en Algérie révélée
    Article suivantContrebande et Spéculation : plus de 1 000 personnes placées sous mandat de dépôt