Le tribunal d’El Eulma à Sétif a condamné hier dimanche quatre personnes pour entrave au déroulement du processus électoral qui s’est déroulé le 12 juin dernier. Le juge a prononcé une peine de six mois de prison.

Parmi les personnes condamnées se trouve l’adjoint du directeur d’un centre électoral ayant été arrêté dans la matinée du jour du scrutin, a rapporté SabqPress, précisant que ce dernier a tenté d’influencer les électeurs dans le choix des candidats.

Article précédentBiskra / mort tragique de plusieurs enfants suite à l’effondrement d’une cabane
Article suivantSaïd Chengriha effectue une visite officielle en Russie