Sonatrach étend son activité en Mauritanie

0
Sonatrach
Advertisement

Algerie Mauritanie: Sonatrach a signé un protocole d’accord avec la Société mauritanienne des hydrocarbures et des propriétés minières, dans le cadre de discussions sur le renforcement des investissements entre les deux pays.

Sonatrach a déclaré dans un communiqué publié aujourd’hui sur sa page Facebook : « Le mémorandum signé permet de travailler sur la recherche et le développement d’opportunités d’investissement et la commercialisation de dérivés pétroliers et de divers engrais agricoles, en échangeant des expériences et des formations dans le domaine de l’industrie pétrolière et du dessalement de l’eau de mer ».

La société algérienne, leader de l’énergie, a expliqué que « le marché mauritanien est considéré par Sonatrach comme un marché prometteur sur lequel elle parie dans le cadre de sa stratégie d’investissement en Afrique ».

Ce partenariat est intervenu lors d’une visite de coopération qui a conduit le ministre de l’Energie et des Mines, Mohamed Arkab, à Nouakchott, où il a été recueilli par un entretien avec le président mauritanien Mohamed Ould Cheikh El-Ghazouani, hier lundi.

Arkab a affirmé la détermination de l’Algérie à poursuivre le travail conjoint pour faire avancer les efforts de stabilité et de développement dans la région.

Pour sa part, le ministre mauritanien de l’Energie, du Pétrole et des Minerais, Abdeslam Mohamed Saleh Ali, a souligné la volonté commune des deux pays de renforcer la coopération en vue d’atteindre les objectifs d’accompagnement énergétique de la Mauritanie.

Le ministre a également exprimé son souci d’assurer la sécurité énergétique, compte tenu de la demande croissante en matières énergétiques sur le marché mondial du pétrole et de l’intensification des efforts qu’elle nécessite entre l’Algérie et la Mauritanie.

Abdel Salam Mohamed Saleh Ali a déclaré que la Mauritanie, à l’instar de ses pays non producteurs d’hydrocarbures liquides et gazeux, est touchée par les contrecoups de la crise énergétique, qu’il a qualifiée d’exacerbant.

Le ministre mauritanien a évoqué la possibilité de favoriser l’élargissement des opportunités d’investissement et la signature de partenariats dans les secteurs prioritaires (énergie, industrie, agriculture et tourisme).

Il convient de noter que l’orientation de l’Algérie vers des opportunités de renforcement des investissements dans les secteurs prioritaires en Mauritanie s’inscrit dans sa stratégie de réalisation d’une véritable économie émergente.

Article précédentLes prix du pétrole continuent d’augmenter
Article suivantFrance Football: Le géant de la France veut Youcef Belaili

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici