L’attribution du visa est un des obstacles qui entravent la venue de touristes étrangers en Algérie. Pour mettre fin à ce blocage, les autorités annoncent des facilités d’attribution du fameux sésame aux étrangers.

«Ces facilités et mesures incitatives se résument notamment en l’organisation du transport et des espaces d’accueil ainsi que tout ce qui a trait à l’obtention du visa afin de promouvoir la destination touristique Algérie et relancer le secteur en tant que ressource hors hydrocarbures», a indiqué, jeudi, le désormais ex-ministre du Tourisme, Amar Ghoul. Il a précisé que ses services avaient enregistré des « indicateurs positifs » dont l’augmentation du nombre de touristes étrangers, notamment dans les régions du Sud comme Ghardaïa, Biskra, El Oued, Adrar et Bechar, outre les villes de l’intérieur et du littoral, soulignant que tous ces facteurs ont encouragé le gouvernement à prendre des mesures incitatives pour promouvoir la destination Algérie à l’échelle internationale.

Selon Amar Ghoul, le nombre d’étrangers qui ont visité l’Algérie a légèrement augmenté. Il a indiqué que les services de son secteur «avaient relevé une augmentation importante» des étrangers qui ont visité l’Algérie en début d’année et qui sont, selon lui, des «indicateurs positifs» qui encouragent à prendre des mesures pour faire de l’Algérie un «pôle touristique».

Amar Ghoul n’a pas indiqué si ces facilitations dans l’attribution de visas seront accompagnées par l’amélioration des prestations dans les hôtels et autres centres de vacances.

Essaïd Wakli

Originally posted 2016-06-12 13:21:37.

Article précédentExportations hors hydrocarbures/ L’Algérie ne vend que pour un million de dollars aux USA
Article suivantLe film « Hors-la-loi » en avant-première le 7 octobre à Oran