Tunisie : La fréquentation des touristes algériens est faible!!

0
tunisie tourisme
Advertisement

Tunisie Algerie: Un membre de l’Université tunisienne des auberges, Jalal El-Henchiri, a confirmé que la présence des touristes algériens est encore faible, malgré le passage de trois semaines depuis la réouverture des frontières terrestres entre les deux pays à la mi-juillet.

Al-Hanchiri a déclaré dimanche dans des déclarations à la radio privée « Diwan Of Amt », « La saison touristique de cette année est considérée comme l’une des saisons touristiques les plus difficiles de l’histoire de la Tunisie, compte tenu de la situation économique et politique du pays. , en plus des restes du Covid 19, qui a affecté le secteur du tourisme et la situation mondiale à laquelle il assiste.  » Cela a affecté négativement le tourisme, notamment au niveau des transports et de la pénurie de main-d’œuvre. « 

Le porte-parole a ajouté : « Son pays est considéré comme touristique si 50 % de ses transactions touristiques sont internes et avec le voisinage. Nous avons presque atteint ce chiffre en Tunisie, où nous avons enregistré d’excellents progrès dans le marché intérieur… Le premier marché pour l’auberge c’est la Tunisie, puis la France, puis plusieurs pays européens et enfin la Libye. » .

Il a poursuivi : « Le marché intérieur a dépassé son homologue algérien, qui est encore modeste jusqu’à présent par rapport à avant Corona, car le nombre de touristes algériens à l’été 2019 a dépassé les deux millions de touristes… Le nombre modeste de touristes algériens est en raison du retard dans l’ouverture des frontières entre la Tunisie et l’Algérie… Mais le nombre d’arrivées connaît une évolution, puisque environ 4 000 Algériens sont entrés en Tunisie samedi.

La Tunisie comptait sur le marché algérien pour relancer le tourisme, qui a été fortement touché par la pandémie de Corona, et l’échec des touristes russes et ukrainiens à venir cette année, à la suite de la guerre là-bas, et malgré la décision de rouvrir Aux frontières, les données confirment que la présence algérienne à l’été 2022 est « faible », malgré l’annonce du ministre du Tourisme tunisien, il y a quelques jours, a déclaré que son gouvernement envisageait de cibler un million d’Algériens d’ici la fin de l’année, mais les données sur le terrain confirment qu’il est difficile d’atteindre ce chiffre.

Article précédentUSA: Le FBI perquisitionne la résidence de Donald Trump en Floride
Article suivantJeux de la solidarité islamique: L’Algérie bat le Cameroun sur le tapis