blank

Les prisonniers maghrébins détenus dans les pénitenciers ukrainiens auraient fait l’objet de tentatives d’embrigadement dans la guerre meurtrière opposant actuellement la Russie à l’Ukraine, moyennant d’alléchantes propositions de remise de peine en contrepartie de leur engagement sur les champs de bataille.

Selon la radio tunisienne Mosaïque FM qui, « des détenus tunisiens en Ukraine ont été appelés à signer un formulaire d’enrôlement dans l’armée ukrainienne, pour faire face à l’offensive russe ». Pour étayer cette information, le média tunisien a publié une copie du formulaire proposé à l’un des prisonniers tunisiens se trouvant en Ukraine.

Faisant référence aux témoignages de plusieurs prisonniers maghrébins en Ukraine, le même média a affirmé que plusieurs prisonniers maghrébins dont des Tunisiens, des Algériens et des Marocains, ont reçu la même proposition. « Les autorités ukrainiennes leur ont promis de revoir leurs peines à la baisse, s’ils acceptent de rejoindre l’armée », a-t-il souligné.

De son côté, le chargé des affaires sociales et économiques de l’Ukraine en Tunisie a démenti cette information dans une déclaration au même média. Selon lui, ledit document est exclusivement destiné aux détenus ukrainiens.

La directrice des affaires humanitaires auprès du ministère tunisien des Affaires étrangères Mme Intissar Hédi, s’est exprimée à ce sujet en disant que cinq Tunisiens sont actuellement détenus en Ukraine, tout en confirmant que ce document ne concerne que les détenus ukrainiens.

Article précédentSuite aux déclarations du secrétaire d’État américain / le baril de pétrole au-dessus 130 dollars
Article suivantEn cas d’embargo sur la Russie / le baril de pétrole pourrait dépasser les 300 dollars