Un député parlementaire appelle le Premier ministre à rouvrir les frontières avec la Tunisie et la Libye

0
abdelkader gouri
Advertisement

Algérie: L’intensité des demandes de réouverture des frontières terrestres, fermées depuis deux ans, est montée cette fois jusqu’au parlement.

Le parlementaire Abdelkader gouri a appelé le Premier ministre Ayman Abdel Rahman à rouvrir les points de passage terrestres entre l’Algérie, la Tunisie et la Libye.

Le représentant du bloc libéral, dans une lettre adressée au Premier ministre , a fourni les justifications de sa demande, qu’il considère comme logique et nécessitant l’ouverture des points de passage.

gouri a estimé que le pays a sauté l’étape du danger de l’épidémie de Corona et de l’ouverture progressive des compagnies aériennes et du transport maritime

Le représentant de l’État de la Vallée a déclaré que plus de 6 Wilayas de la bande frontalière et 10 autres Wilayas très proches des frontières sont intéressés par cette question, car il existe des liens sociaux de longue date.

Le parlementaire a ajouté qu’il y a beaucoup de patients algériens qui reçoivent des soins en République tunisienne.

Le porte-parole a souligné que l’ouverture de la frontière terrestre avec la Libye voisine est une opportunité pour les Algériens qui y résident d’entrer dans la patrie, surtout en l’absence de voie aérienne entre les deux pays.

Le représentant a souligné que l’instruction qui permet aux Algériens résidant en Tunisie de retourner dans leur patrie n’inclut pas la communauté algérienne en Libye.

Il a ajouté qu' »il y a la communauté nationale en Libye qui est entrée en Tunisie avec leurs familles en direction du poste frontière, l’étudiant arabe dans la Wilaya d’El-Oued, afin de rendre visite à leurs familles, mais malheureusement ils ont été empêchés d’entrer dans la patrie le sous prétexte que l’instruction ne concerne que les Algériens de Tunisie.

Les autorités algériennes continuent de fermer les frontières terrestres, dans le cadre des mesures de prévention du virus Corona.

Article précédentLe voyageur qatari Khaled Al-Jaber poursuit son deuxième voyage en Algérie
Article suivantLe président Tebboune termine la visite d’Etat qui l’a conduit en Italie