Un nouveau scandale pour la Fédération algérienne de football

0
Fédération algérienne de football
Advertisement

Algerie Foot: Les scandales et farces de la Fédération algérienne de football (FAF) continuent, alors que le récent déplacement de l’équipe en Tanzanie, dans le cadre des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations Côte d’Ivoire 2023, a été témoin d’un nouveau scandale.

Selon le journal en ligne « Dzmatch Algérie », trois administrateurs de l’équipe nationale sont toujours bloqués en Tanzanie après que le responsable administratif de l’équipe ait oublié de mettre leurs noms sur la liste des personnes concernées par le visa du Qatar et le voyage de l’équipe pour rencontrer l’Iran à Doha.

Selon la même source, l’affaire est liée au photographe de l’équipe, au responsable de l’équipement et à l’un des membres de la sécurité de l’équipe, qui sont toujours bloqués à Dar es Salaam, en Tanzanie.

Le voyage de l’équipe au Qatar hier a également été témoin d’un autre scandale , comme l’ont révélé des sources fiables, que les membres de l’équipe nationale sont arrivés à l’aéroport de Doha au Qatar, et que les joueurs et le personnel technique ont attendu plus d’une demi-heure à l’extérieur de l’aéroport pour ne pas avoir fourni un bus pour les emmener à l’hôtel.

Les mêmes sources ont indiqué que l’électeur national, Djamel Belmadi, est en colère à cause de ce qui s’est passé à l’aéroport et de la mauvaise gestion de la Fédération algérienne de football « FAF ».

Les scandales continuent dans l’équipe algérienne, après l’erreur qui a failli coûter des points aux Cubs Belmadi face à l’Ouganda lors des premiers matches des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations pour Côte d’Ivoire 2023.

Le média, Hocine Djennad, a déclaré que l’équipe nationale algérienne était sur le point de perdre sa confrontation avec son rival ougandais, sur le tapis à cause de la Fédération algérienne de football, notamment en raison du « laxisme » survenu au sein de la commission d’arbitrage.

Djennad a confirmé que le trio égyptien d’arbitrage, mené par l’arbitre international Mahmoud Ali Mahmoud Ismail, n’avait pas trouvé ses écouteurs désignés pour communiquer entre eux pendant le match, environ une heure avant le début de la confrontation.

Article précédentL’Algérie active des sanctions économiques contre l’Espagne. Qui est le perdant ?
Article suivantFrance Foot: L’OM s’intéresse aux services d’Ahmed Touba

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici