Saidal

Algerie: Le succès de l’unité Saidal dans la ville de Constantine dans la production du vaccin anti-Covid 19 a incité l’ élargissement du partenariat avec les laboratoires chinois Sinovac pour produire les vaccins inclus dans le programme de vaccination en Algérie.

Ce partenariat constitue une première étape qui comprend l’accord entre Sidal et son partenaire chinois pour la production de vaccins antigrippaux et antipoliomyélitiques.

A travers cet accord, l’Algérie entend éliminer sa dépendance dans le domaine de la médecine à l’étranger et s’orienter vers les exportations, profitant de son partenariat avec la Chine dans la production du vaccin anti-Covid 19, pour l’étendre à la production de tous les vaccins importés enregistrés. dans le programme de vaccination.

Ce projet, selon Hassiba Hammoudi, directeur du partenariat à Saidal, comprend également la production de dérivés sanguins tels que les immunoglobulines, l’albumine et le facteur VIII et les facteurs IX Vlll-lX.

Ces produits permettront au Groupe Saidal de se positionner comme une plateforme de production et d’exportation de médicaments biotechnologiques au niveau régional et continental, et permettront à l’Unité de Constantine d’obtenir une pré-qualification par l’Organisation Mondiale de la Santé.

Selon Bachir Allouach, directeur des activités pharmaceutiques et du contrôle au ministère de l’industrie pharmaceutique, le projet de partenariat avec Sinovac contribuera à faire de l’Algérie un pays source de vaccins en Afrique et un facteur important, non seulement dans la réduction de la facture des importations, mais aussi contribuant au revenu national.

En début de semaine, le ministre de l’Industrie pharmaceutique, Abdel Rahman Jamal Lutfi, a reçu une délégation des laboratoires chinois « Sinovac » conduite par la directrice générale, Helen Yang, et en présence du directeur général du complexe Saidal, ainsi que ainsi que le personnel du Ministère et du complexe , qui a inscrit à son ordre du jour les moyens de pérenniser le projet commun avec le complexe public « Saidal » sur le court et le long terme.

Article précédentJustice: Un nouvel verdict contre Ouyahia et Sellal
Article suivantMédia: Saïd Bouteflika accusé de financement du terrorisme