vaccin covid

Le directeur de la santé de la wilaya d’Alger, Abderrahim Yali, a fait savoir qu’un service hospitalier sera mobilisé à Alger, pour la prise en charge des personnes vaccinées contre la Covid-19, développant des effets secondaires.  

Intervenant en marge du début de la campagne de vaccination ce dimanche à Alger, le responsable a indiqué que le personnel de la santé sera le premier à être vacciné, compte tenu du risque qu’il encoure dans sa lutte contre la pandémie.

La deuxième catégorie dans l’échelle des priorités est celles des personnes âgées les malades chroniques. Ces deux franges figurent parmi les populations les plus fragiles.

L’autre catégorie prioritaire est celle des éléments des différents corps de sécurité, a précisé MYali, ajoutant que la campagne a démarré avec succès et que les moyens sont disponibles pour garantir son bon déroulement.

Le responsable s’est, ensuite, adressé aux Algériens pour les rassurer de la qualité du vaccin, tout en rappelant que ce dernier et le fruit de recherches scientifiques et qu’il est sur.    

Article précédentJustice/ Walid Kechida sort de prison ce dimanche
Article suivantEmbouteillages/ des Chinois et des Malaisiens pour en finir dans la capitale