Ramtane Lamamra

Le ministre des Affaires Étrangères Ramtane Lamamra a tweeté hier jeudi, pour dire que l’Algérie est déterminée à répondre à ses besoins internes en matière de vaccins anti-Covid-19, mais également à subvenir à ceux des pays africains.    

« Lors de la discussion du rapport du Centre africain de contrôle et de prévention des maladies (CDC Afrique), j’ai exprimé notre soutien à son rôle dans l’orientation de nos efforts pour lutter contre la pandémie actuelle.

J’ai également rappelé que la production par l’Algérie d’un vaccin anti-covid19 n’est pas seulement destinée à couvrir ses propres besoins, mais également à contribueront à répondre aux besoins des autres pays africains », a-t-il écrit.

Rappelons que la production du vaccin chinois en Algérie avait été lancée le 29 septembre dernier au niveau de l’unité de Saidal de Constantine. Selon les prévisions, le laboratoire produira jusqu’à 5,3 millions de doses d’ici janvier prochain.