La Direction générale des douanes (DGD) n’a pas tardé à réagir à la polémique née de la publication de la liste des produits dont la taxe a été revue à la hausse tels que les Smartphones et les ordinateurs portables importés par colis postaux. Selon la DGD, cette taxe a été introduite pour cibler une catégorie bien spécifique de personnes.

Interrogé à ce propos par Echourouk News, le directeur de la fiscalité et des bases de taxation à la DGD, Safi Tawfik, a expliqué que cette mesure qui était déjà en vigueur avant la publication de cette liste n’a pas vocation à cibler les grossistes et autres vendeurs opérant dans le circuit légal, mais plutôt les indélicats opérant dans l’informel en mettant sur le marché du matériel importé par colis postal.

« Les services des douanes ont également enregistré de nombreuses opérations de fraude dont les auteurs étaient des commerçants et des personnes n’ayant pas de registre de commerce, qui importaient de nombreux colis au nom de tiers afin d’éviter de payer des droits de douane », a-t-il précisé.

Et d’ajouter que « la taxe imposée à l’importation par colis postal ne diffère guère de celle imposée aux autres importateurs opérant dans le circuit légal  ».

Article précédentMessaoud Rouabah / l’algérien qui avait, par le plus grand des hasards découvert le pétrole dans le Sud (vidéo)
Article suivantMis aux enchères / le maillot de Belaili avoisine les 13 millions de centimes