Vidéo .. L’histoire de Raouraoua envoyant un espion au Maroc lors des éliminatoires de la Coupe du monde pour le Brésil

0
Mohamed Raouraoua
Advertisement

Algerie Foot: Le journaliste algérien Hocine Djennad est revenu, ce soir, samedi, à travers un clip vidéo qu’il a posté sur sa page de la plateforme Facebook, pour révéler les détails d’une histoire passionnante, dont l’intrigue a été tissée par Mohamed Raouraoua, ancien président de la Fédération algérienne de football. Fédération.

Hocine Djennad a révélé que Mohamed Raourawa avait reçu des informations selon lesquelles l’équipe nationale du Burkina Faso, concurrente de l’équipe nationale algérienne lors des éliminatoires de la Coupe du monde 2014, camperait au Maroc avant de venir en Algérie.

Après avoir obtenu ces informations, Mohamed Raouraoua a contacté l’électeur national de l’époque, Vahid Halilhodzic, pour une consultation sur la question et sur la manière de gérer ces développements, dans le but de préparer le match retour des éliminatoires de la Coupe du monde 2014.

Selon le récit de Djenad, le patron de la FAF et le sélectionneur national Halilhodzic se sont mis d’accord pour envoyer un espion « sportif » au Maroc, afin d’obtenir tout ce qui appartient à l’équipe nationale du Burkina Faso.

L’électeur national a, à l’époque, suggéré le nom du technicien algérien, Toufik Korichi, pour être le titulaire de la mission d’espionnage du bataillon « chevaux burkinabés », qui avait campé au Maroc, avant de se rendre en Algérie pour rencontrer son hôte. , le bataillon « Desert Warriors ».

Korechi s’est rendu dans le plus grand secret au Maroc à l’insu de personne, pour séjourner dans l’hôtel désigné pour l’équipe burkinabé, et est arrivé avant l’arrivée de la délégation burkinabé, selon les propos du critique sportif Janad.

Après que la délégation du Burkina Faso soit arrivée au Maroc et ait commencé à se préparer pour le match contre l’Algérie, Toufik korichi portait une tenue de tennis et se dirigeait vers le terrain d’entraînement, qui accueillait le camp du bataillon chevaux.

« L’espion sportif » Korichi a tenu à enregistrer chaque petite et grande chose de l’entraînement de l’équipe du Burkina Faso pendant 04 jours complets, avant qu’il ne soit exposé dans les médias.

Hussein Jannad a confirmé que l’un des journaux algériens, qui a refusé de citer son nom, a révélé à Korechi qu’il avait été envoyé pour espionner l’équipe burkinabé, pour être contacté par la suite avec Raouraoua et lui faire part de l’affaire, pour ordonner directement son  » sensation » de quitter immédiatement sa résidence au Maroc.

Pour en revenir aux moteurs de recherche sur Google, il est clair que le journal Al-Chorouk , et à travers son site Web, selon ce qui a été écrit par le magazine français France Football, est le premier média algérien, qui a révélé l’espionnage de Korechi sur le national burkinabé équipe, le décrivant comme le célèbre personnage du film James Bond. .

Après le retour de Korechi du Maroc et la fin de la mission « espionnage », Khalilozich a pu obtenir des détails importants du camp de son adversaire, avant la date du barrage des éliminatoires de la Coupe du monde, que j’ai disputé sur le terrain du stade de Blida.

Après avoir perdu le match aller sur le score de deux à trois, l’équipe nationale algérienne a battu son hôte, le Burkina Faso, d’un seul but marqué par le roc de la défense, Majid Bougherra, qui a mené son pays à la quatrième participation à la finale de la Coupe du monde. .

Le récit de Djanad est intervenu au milieu de ses critiques des responsables de la FAF et de l’électeur national Djamal Belmadi, affirmant qu’ils n’étaient pas correctement préparés pour les deux matches du tour de qualification de la Coupe du monde « Qatar 2022″, pour laisser un nouveau revers après le revers de  » Cannes » Cameroun.

Article précédentJournal El Pais: Le gaz acheminé de l’Espagne vers le Maroc de source inconnue
Article suivantJustice : durcissement des peines de Tliba et d’Iskander Ould Abbès

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici