19 jeunes harragas algériens ont été sauvés, in extremis, par les gardes-côtes espagnols. L’information, rapportée par l’agence britannique Reuters, indique que les 19 Algériens, tous des hommes, étaient, vendredi soir, à bord d’une petite barque qui a chaviré au niveau des côtes du sud-est de l’Espagne.

C’est la deuxième opération de sauvetage effectué par les services de secours des gardes-côtes espagnols ces derniers jours. 450 migrants, essentiellement originaires de l’Afrique subsaharienne, ont été secourus par les Espagnols.

La période estivale est souvent propice aux migrants clandestins qui tentent leur chance à partir des villes côtières algériennes en direction de l’Italie ou de l’Espagne. Beaucoup de ces jeunes sont arrêtés par les gardes-côtes algériens avant de quitter les eaux territoriales algériennes.

L’acte de tenter de quitter le territoire national illégalement, la harga, est pourtant puni par la Loi depuis plusieurs années.

Rania Aghiles