Dans une allocution prononcée hier devant de hauts gradés de l’armée au siège du ministère de la Défense nationale, le président Tebboune a abordé la question des exportations hors hydrocarbures, pour dire que l’Algérie aspire à porter ces exportations à sept milliards de dollars en 2022.     

Abdelmadjid Tebboune a expliqué que « beaucoup avaient prédis que l’Algérie tomberait dans le piège de l’endettement extérieur en 2021, mais tel n’était pas le cas ».

Et de rebondir sur cette question en rappelant qu’au contraire de toutes ces prédictions, l’Algérie a pu réaliser un excédent dans la balance commerciale, s’élevant à un milliard et demi de dollars, ce qui a, selon lui, « brouillé les cartes de ceux qui ont misé sur l’endettement extérieur ».

Article précédentAlgérie – Côte-D’Ivoire / le match se déroulera quand même sur la pelouse délabrée du stade de Japoma
Article suivantHistoire hallucinante du raqi / La FAF réagit et menace