Afrik Foot: Le ministre camerounais des sports révèle la cause de la catastrophe du stade de Limbe

    0
    stade de Limbe

    Cameroun Foot: Le ministre camerounais des Sports a révélé la cause de la bousculade qui a fait 8 morts, lundi dernier, au stade de l’Equipe, dans le cadre de la finale de la Coupe d’Afrique des nations.

    Narcisse Moel Kombe, ministre camerounais des Sports, a déclaré lors d’une conférence de presse qu’une décision « imprudente » des forces de sécurité d’ouvrir la porte du stade « Limbe » de la capitale, Yaoundé, a conduit à la bousculade.

    Il a expliqué que l’entrée sud avait été temporairement fermée par les forces de sécurité pour contrer l’afflux de supporters, tandis que les autres portes étaient ouvertes.

    Et de poursuivre : « Mais face à la pression et à cette invasion de la marée humaine, les forces de sécurité ont procédé imprudemment à l’ouverture du portail de l’entrée sud, ce qui a provoqué une énorme bousculade qui a entraîné la mort « tragique » de huit personnes.

    Le ministre a également admis que le nombre de membres des forces de sécurité était « insuffisant », mais il a également accusé les détenteurs de billets faux et utilisés et les fans qui voulaient entrer sans billet, d’avoir justifié cet afflux.

    Huit personnes, dont un enfant et deux femmes, ont été tuées et 38 autres ont été blessées dans une bousculade devant le stade « olympique » avant le début du match de l’équipe hôte contre les Comores lors de l’épreuve finale, ce qui a incité la Confédération africaine de Football « K » a exigé mardi dernier que le Cameroun ouvre une enquête sur l’incident et transfère Un match prévu en quart de finale dimanche vers l’autre stade de la capitale, « Ahmadu Ahidjo ».

    Le Sud-Africain Patrice Motsebe, président de l’instance continentale, a également annoncé que sa fédération n’autoriserait pas la tenue d’autres matches dans le stade si les autorités camerounaises ne remettaient pas un rapport d’enquête avant vendredi.

    Mardi, Moseby avait indiqué que la bousculade était liée à la fermeture de l’une des portes du stade.

    Il a estimé que ce qui s’est passé était « inexplicable », ajoutant : « Si cette porte était ouverte comme elle aurait dû l’être, nous n’aurions pas été confrontés au problème que nous vivons actuellement, ces pertes de vies. Qui a fermé cette porte ? Qui est responsable de cette porte ?

    Article précédentAfrik Foot: Un nouveau scandale en Coupe d’Afrique des Nations
    Article suivantAir Algérie: Les autorités britanniques reconnaissent le passeport sanitaire algérien