Algerie: Chagrin public et soutien absolu à Belmadi

    0
    les Algériens

    Algerie foot: Une grande déception vécue par les Algériens..Malgré les espoirs s’amenuisant de se qualifier pour les « Verts » pour le second tour de la CAN, beaucoup se sont fait un soulèvement de guerriers, et un miracle s’est produit, d’autant plus que l’équipe nationale est connue pour ses sacrifices dans les matches de barrage, les compagnons de Mahrez.

    Une nuit triste et inattendue vécue par les familles algériennes, jeudi soir, après la sortie de l’équipe nationale du premier tour de la « CAN » africaine. Alors que les plateformes de médias sociaux devenaient noires, tout le monde soupirait et était triste, après avoir espéré que les Cubs de Belmadi atteindraient les phases finales de la Coupe d’Afrique.

    La prestation n’était pas à la hauteur

    Dès la fin du match contre la Côte d’Ivoire, les commentaires sur Facebook se sont répandus, car beaucoup ont exprimé leur solidarité avec les champions arabes, considérant que le football est un jeu dans lequel il y a perte et gain, et il est très naturel pour nous d’être vaincus, comme toutes les grandes équipes internationales.

    Pour la première fois, de nombreux citoyens, à la fois citoyens et même experts du football, ont commenté le niveau de performance des « Verts », soulignant dans leurs commentaires que la performance de nos joueurs n’était pas au niveau requis, notamment le capitaine Riyad Mahrez.

    Les pleurs de Blaili et Zerouki ébranlent les sentiments

    Les larmes de Zrouki et Youcef Blaili ont secoué les sentiments des Algériens, après la fin du match. Tous les commentaires portaient l’esprit de solidarité avec le fils de l’Etat d’Oran, qui a pleuré comme un petit enfant, faisant scander les commentateurs en une seule fois. voix: « Tes larmes sont précieuses, Youssef » et « Ne pleure pas, Blaili, tu es un héros. Et chaque cheval a un revers. »

    Alors que les larmes de Zerrouki ont attiré l’attention, après l’exclusion alors qu’il résidait hors d’Algérie, beaucoup l’ont décrit comme un « petit guerrier avec un esprit patriotique élevé ».

    Parmi les plus beaux commentaires sur ce sujet, Muhammad Al-Awfi a écrit : « Ne pleure pas sur une défaite dans le ballon. Nous connaissons ton dévouement et ton amour pour la patrie. Nous demandons à Dieu la santé et le bien-être pour toi et pour Belmadi et tous ». le personnel accompagnateur.

    Solidarité égyptienne et palestinienne avec « Les Verts »

    Les plateformes de médias sociaux ont témoigné de la solidarité de certains frères arabes, menés par les Palestiniens et même les Égyptiens, comme un Égyptien a commenté : « Nous vengerons la défaite de l’Algérie, lors de notre prochain match contre la Côte d’Ivoire », tandis que de nombreux Palestiniens ont posté des vidéos, exprimant leur solidarité permanente avec l’Algérie malgré la perte. .

    Et les Algériens ont apprécié la déclaration de l’entraîneur Djamal Belmadi selon laquelle il assumait la responsabilité de la perte de l’équipe. Il parlait peu du climat, de la mauvaise organisation ou même de la magie, comme ses prédécesseurs, qui les obligeait à rester à la tête de l’équipe, en cas, il a décidé de se retirer, ce qui est la même chose que le chef a fait Riyad Mahrez, lorsqu’il a reconnu son échec à remplir sa mission, et a reçu une grande vague de sympathie de la part des commentateurs, dont certains ont écrit: « Vous êtes super , Riyad, et tu le resteras », et d’autres ont écrit : « Tu nous as rendus heureux pendant 4 ans et nous ne l’oublierons pas pour toi.

    En revanche, les Algériens ont apprécié le soutien du président Abdelmadjid Tebboune aux Verts, et sa volonté de les accompagner dans la défaite et la victoire, car « le grand reste grand… malgré l’échec ».

    Article précédentNice coach : Je vais parler à Atal et vérifier ces deux aspects
    Article suivantAlgérie météo: Prévisions météo pour samedi