Algerie: le président Abdelmadjid Tebboune prévoit de former un gouvernement de consensus

0
Tebboune
Advertisement

Algerie: L’initiative de réunification annoncée par l’agence de presse algérienne, qui a évoqué la main tendue du président Abdelmadjid Tebboune aux opposants, a suscité une large polémique.

A cet égard, des sources médiatiques ont révélé que l’initiative vise, outre la réunification, à « former un gouvernement de consensus ».

le site « Arabi Post » a révélé que le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, cherche à former un gouvernement de consensus auquel participeront tous les partis politiques .

Le même site rapporte que le président Tebboune a présenté l’idée aux personnalités politiques qu’il a récemment reçues au palais El Mouradia.

La proposition du gouvernement, à laquelle participent tous les partis politiques sans aucune majorité absolue, a été bien accueillie et soutenue par des personnalités politiques.

Il est à noter que l’initiative n’a pas encore été annoncée officiellement par le président ou la présidence, alors que Tebboune a commencé à recevoir des personnalités politiques.

Le président de la République avait reçu, plus tôt, le chef du Parti de la nouvelle génération, Sofiane Djilali, le chef du Mouvement Bina, Abdelkader Ben Qrina, et le chef de la Société pour le mouvement de la paix, Abdel Razzaq Makri, ainsi que les dirigeants du Front de libération nationale, Abul Fadl Al-Baaji et du Rassemblement national démocratique Tayeb.

Tebboune a également reçu l’ancien ministre et militant politique, Abdelaziz Rahabi.

D’un autre côté, les médias ont laissé entendre que les premières étapes préparatoires à l’initiative « d’unification » seraient la libération des militants politiques.

Article précédentL’Algérie va-t-elle couper le gaz de la Tunisie ?
Article suivantLa peine de mort pour Guermit Bounouira et la réclusion à perpétuité pour Belkecir et Zitout