« Aspire à dynamiser l’indépendance vis-à-vis de l’Algérie »… L’Espagne demande l’aide du Qatar

0
Espagne Qatar
Advertisement

La visite de l’émir de l’État du Qatar, Cheikh Tamim ben Hamad, en Espagne a encré la presse espagnole, qui a lié cette visite aux relations tendues entre l’Algérie et Madrid et au sort du gaz algérien exporté vers les terres espagnoles.

A cet égard, le journal espagnol « Publico » a indiqué que la visite de l’émir du Qatar vise à signer un nouvel accord pour augmenter l’achat de gaz naturel liquéfié, coïncidant avec la crise diplomatique entre l’Algérie et Madrid.

La même source a indiqué que Madrid attend avec impatience une indépendance énergétique vis-à-vis de l’Algérie et se prépare à une éventuelle séparation définitive avec l’Algérie, qui pourrait affecter les approvisionnements énergétiques.

Le journal espagnol estime que le recours au Qatar est venu en réaction à la signature d’un accord pour pomper des quantités supplémentaires de gaz algérien vers l’Italie, et pour choisir Rome comme partenaire énergétique privilégié de l’Algérie.

À cet égard, le journal El Pais a révélé que l’émir du Qatar avait annoncé des investissements d’une valeur de 4,720 millions d’euros en Espagne.

Pour sa part, le journal La Razon a rapporté que Madrid s’efforce, à travers cette visite, d’élever le niveau de liaison stratégique au plus haut niveau, garantissant un approvisionnement plus important en gaz naturel à moyen et long terme.

Il est à noter que l’importation de gaz depuis l’État du Qatar coûtera de l’argent supplémentaire à l’Espagne compte tenu de la distance géographique entre les deux pays, sans parler des fonds pour le processus de reliquéfaction.

Article précédentLe président Tebboune autorise la réouverture des frontières terrestres dans ce cas seulement
Article suivantChaîne allemande: l’Algérie vise à acheter des avions turcs Bayraktar