Le procès de l’attentat à l’explosif qui avait ciblé le 11 avril 2007 le palais du Gouvernement, dans le centre de la capitale, a été reporté mardi par le tribunal criminel près la Cour d’Alger à la prochaine session criminelle. Le président du tribunal Benkherchi Omar a décidé de ce report en raison de l’absence de l’avocat de l’un des accusés, Bouderbala Fateh, qui s’était rendu récemment aux services de sécurité. Dix-huit individus, parmi lesquels 9 en fuite, dont Abdelmalek Droudkel, sont poursuivis dans cette affaire d’attentat qui avait fait 20 morts et 222 blessés.

APS

Originally posted 2011-04-12 12:48:55.

Article précédentBouteflika a dépensé « plusieurs milliers d’euros » pour réaménager un hôpital… Parisien
Article suivantLa Sonatrach réalise une recette de 20 milliards de dollars en sept mois / une amélioration notable, selon la compagnie