Pour la première fois en Algérie, un président d’APC décide de dénoncer publiquement la corruption et le laxisme des autorités, absentes alors que l’état de la commune se dégrade de plus en plus. Dans cette vidéo, postée par le rappeur Lotfi Double Kanon, sur sa page Facebook, le maire de la commune de Beni Rached, à Chlef, en grève de la faim depuis quatre jours, a « clashé » les cadres de l’État et a dénoncé leur incurie.

 

[fbvideo link= »https://www.facebook.com/doublekanon2/videos/10153013214284096/?fref=nf » width= »500″ height= »400″ onlyvideo= »1″]

«Il y a des membres du FLN et d’autres du RND qui ne s’intéressent qu’à l’argent et à leur propre intérêt alors que l’état de la commune est déplorable. Nous vivons un état de paralysie totale et en tant que responsable honnête, je dois dénoncer cet état de fait», s’est insurgé le maire de la commune, fatigué et cloué à un lit en raison de sa grève de faim qu’il a entamé depuis quatre jours pour se faire entendre par les autorités. «La wilaya de Chlefest pourrie. La corruption n’a épargné personne du plus haut responsable au plus petit cadre. Ils ne pensent qu’à amasser le plus d’argent. Ils sont tous corrompus», a ajouté le maire.

 Nourhane S.

 

Originally posted 2016-01-12 11:04:58.

Article précédentUn Algérien et un Français distingués par le prix Maurice-Audin de mathématiques à Paris
Article suivantAlgérie : les autorités face aux défis d’une nouvelle Constitution