avions militaires français

Après le rappel de l’ambassadeur d’Algérie en France, Mohamed Antar Daoud, Alger prend une autre mesure en fermant l’espace aérien algérien aux avions militaires français en réaction aux propos tenus par le président français, Emmanuel Macron, qui a émis de sévères critiques contre les dirigeants algériens et remis en cause l’existence de la nation algérienne.

Les relations diplomatiques entre l’Algérie et la France se détériorent. Alger a pris la décision d’interdire le survol de son espace aérien par les avions militaires français, a rapporté l’AFP, citant un porte-parole de l’état-major français.

L’armée française avait l’habitude de survoler l’espace aérien algérien pour rejoindre ou quitter la bande sahélo-saharienne, où sont déployées les troupes françaises engagées dans l’opération Barkhane.

« Ce matin, en déposant les plans de vol de deux avions, nous avons appris que les Algériens fermaient le survol de son territoire aux avions militaires français », a-t-il indiqué, précisant que cette décision « n’affecte ni les opérations ni les missions de renseignement menées par la France au Sahel ».

Article précédentIl avait déjà été condamné à 20 ans de prison / le général Ghali Belkecir dégradé au rang de « djoundi »
Article suivantAlgerie: Le gouvernement alloue 1,8 milliard de dinars pour des projets d’exploration minière