Une grande quantité de lait impropre à la consommation a été retirée du marché, reconnaissent, ce jeudi, les responsables du Complexe laitier d’Alger (Colaital). Mais l’entreprise publique dément toute commercialisation de ce lait  dangereux pour la santé. 

« Quelque 25.000 litres de lait avaient été produits dimanche entre 6h40 et 7h20. Cette quantité n’a pas quitté l’usine car le lait ne répondait pas aux normes requises, suite à une défaillance dans le processus de pasteurisation », explique à ce propos Colaital dans un communiqué rendu public ce jeudi.

Colaital promet qu’aucune « quantité de lait n’a été éliminée ou déversée pour défaillance de dosage ou autre ».  « Seulement 5.000 litres ont été chargés par un distributeur qui a été rappelé dès que le laboratoire a constaté que ce produit était impropre à la consommation afin de régler le problème pour toute la quantité produite », explique encore le groupe laitier dans un communiqué.

Colaital signale enfin que « les techniques utilisées en matière de pasteurisation permettent de récupérer toute la quantité de lait ayant enregistré un faible dosage par rapport aux normes exigées ».

Article précédentVidéo. Espagne/Les Algériens investissement en masse dans l’immobilier
Article suivantVidéo/Les dix plus gros dérapages des dirigeants algériens