Réunion du Conseil des ministres : Tebboune trace le cap, des enjeux cruciaux au menu

0
Réunion du Conseil des ministres : Tebboune trace le cap, des enjeux cruciaux au menu

Dans une réunion du Conseil des ministres présidée par le Chef suprême des Forces armées et Président de la République, Abdelmadjid Tebboune, des visions ambitieuses ont été partagées, des orientations cruciales définies, et des décisions stratégiques approuvées. Plongeons dans les dessous de cette séance où les destins de plusieurs secteurs se sont entrelacés.

Les Statuts et Régimes Indemnitaires dans l’Enseignement Supérieur

L’ordre du jour a été amorcé par un exposé du ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique sur les statuts et régimes indemnitaires des fonctionnaires de ce secteur. Une décision qui souligne l’importance accordée à l’éducation et à la recherche scientifique dans la stratégie nationale.

Projet Kotama à Jijel : Des Efforts Colossaux pour un Impact Majeur

Le secteur industriel a également été au cœur des discussions avec le suivi du projet de trituration de graines oléagineuses (Kotama) à Jijel. Le Président Tebboune a affirmé que ce projet entrera en phase de production en juin, constituant une avancée significative pour l’autosuffisance alimentaire et la réduction des importations.

Des instructions ont été données pour coordonner les efforts gouvernementaux et élaborer une vision cohérente pour l’exploitation des résidus des graines oléagineuses. Le développement agricole, la modernisation et l’intégration des secteurs sont au cœur des préoccupations.

Le suivi de la campagne Labours-Semailles pour la saison 2023-2024 a révélé l’impératif d’accompagner les professionnels du secteur agricole vers l’adoption de techniques de pointe. Le Président Tebboune a souligné la nécessité de changer les mentalités pour générer de la richesse dans ce secteur vital pour le développement économique national.

Orientations Générales : La Coordination au Cœur de l’Action

Le Président a salué les efforts de coordination entre les ministères de l’Enseignement supérieur et de l’Économie de la connaissance, des Start-up et des Micro-entreprises. Une dynamique économique créée par la conjugaison de leurs efforts, démontrant l’importance de la collaboration intersectorielle.

En conclusion, le Conseil des ministres a approuvé un marché de gré à gré pour l’expansion du port d’Annaba, soulignant l’urgence de ce projet stratégique. La réalisation d’une voie ferrée au quai minéralier accompagnera cette expansion, mettant en lumière l’importance cruciale du secteur portuaire dans l’économie nationale.

Des Décisions qui Tracent l’Avenir

Cette réunion du Conseil des ministres a dévoilé une série de décisions audacieuses, allant de la modernisation de l’enseignement supérieur à la promotion de l’autosuffisance alimentaire. L’Algérie semble déterminée à tracer un avenir où la coordination entre les secteurs, l’innovation agricole et les projets d’envergure sont les maîtres-mots de son développement. Les semences d’un avenir prometteur sont désormais en terre algérienne, attendant de fleurir dans les mois et les années à venir.

Article précédentKotama : L’Algérie dans les Roulis de l’Huile, un Projet Qui Resurgit des Cendres de la Corruption
Article suivantDjamel Belmadi : La Fin d’une Ère Glorieuse, les Fennecs en Pleine Chute