blank

Le ministère du Commerce a interdit la commercialisation de plusieurs marques de compléments alimentaires destinés aux hommes souffrant de troubles érectiles et dont la liste nominative a été reproduite dans cet article. Les résultats des analyses ont démontré que ces produits contenaient des molécules propres à l’industrie pharmaceutique, ainsi que des composants chimiques non déclarés

Dans un communiqué publié ce mardi, le ministère du Commerce indique que ces produits qui se présentent sous forme de miel, de boisson, de pâte et de chocolat, contiennent des composants utilisés dans la fabrication de médicaments destinés à soigner les troubles de l’érection et dont la prescription est soumise à l’avis d’un médecin spécialisé.

Toujours selon la même source, ces produits contiennent également des  substances non spécifiées sur l’étiquetage, constituant ainsi, une violation de la loi n°09-03 du 25 février 2009 relative à la protection du consommateur et à la répression des fraudes, et du décret exécutif n°12-203 du 6 mai, 2012 relatif aux règles applicables en matière de sécurité des produits.

blank

Article précédentPénuries d’huile de table/ un cocktail de dysfonctionnements, selon la commission d’enquête parlementaire
Article suivantDésignée sénatrice au tiers présidentiel / la moudjahida Djamila Boupacha décline