Le Conseil de la Nation a adopté à l’unanimité le texte de loi de finances pour l’exercice 2022, lors d’une plénière ce jeudi.

Après l’APN, le Conseil de la nation adopte le texte de la loi de finances. Aucune ne réserve et aucune abstention n’a également été enregistrée.

À la suite de l’adoption de ce texte, le Premier ministre Aïmene Benabderrahmane a salué « le sens des responsabilités » et « le dialogue constructif » qui a marqué les interventions des sénateurs lors de cette plénière.

Le chef de l’exécutif s’est également évertué à défendre cette loi de finances, en assurant que celle-ci garantit le soutien de l’État aux couches fragiles de la société.