Corruption: Le président de la Fédération de Handball devant la justice

0
président de la Fédération de Handball
Advertisement

Algerie: Le juge d’instruction du tribunal de Cheraga a renvoyé devant la Chambre des délits le 21 septembre une affaire de corruption sportive impliquant le président de la Fédération de handball, Habib Laaban.

L’affaire est intervenue sur la base d’une plainte déposée par le ministère de la Jeunesse et des Sports, dans laquelle L.H., le président de la Fédération algérienne de handball, est poursuivi en vertu d’une requête inaugurale pour délit de « faux et usage de faux administratifs ». documents, détournement de fonds publics et abus de position ».

Cela est conforme à l’article 222 du Code pénal, ainsi qu’aux articles 20 et 29 de la loi sur la prévention et la lutte contre la corruption, selon un communiqué publié par le procureur général près le tribunal de Sharqa.

Le juge d’instruction du tribunal de Sharqa a ordonné que l’accusé soit renvoyé devant la chambre des délits pour le procès, qui a été ajourné au 21 septembre prochain.

Il y a quelques jours, le patron du comité d’organisation des Jeux méditerranéens, Mohamed Aziz Derwaz, a critiqué les responsables de la Fédération algérienne de handball .

Cela est venu après que l’équipe nationale a été exclue des Jeux méditerranéens organisés par Oran, par l’équipe espagnole, et son apparence a été décevante.

Derwaz a blâmé les anciens officiels pour cette déception et a déclaré: « L’ancienne Fédération de handball porte la responsabilité de ce que l’équipe a atteint maintenant, le handball était dirigé par la Fédération des criminels. »

« Nous n’oublions pas que, pendant deux ans, l’équipe nationale n’a pas bien participé, et n’a fait aucun rassemblement, et c’est un crime contre le sport algérien », a-t-il ajouté.

En septembre 2021, le ministre de la Jeunesse et des Sports, Abdel Razzaq Sbakk, avait déclaré que ses intérêts avaient procédé à une « arrestation conservatoire » du patron de la Fédération algérienne de handball , en raison de violations de la direction concernant le mandat olympique passé.

Lors d’une conférence de presse tenue au centre de presse du complexe olympique « Mohamed Boudiaf », Sabbak a indiqué qu’il existe 10 dossiers liés aux fédérations sportives au niveau « enquête et justice ».

Article précédentFootball: Zinedine Ferhat envisage de rejoindre la Ligue turque
Article suivantMaroc: La disparition de Mohammed VI annule pour la première fois les fêtes du trône