Coupe du monde 2022: L’équipe marocaine se sépare de son entraîneur Vahid Halilhodžić

0
Vahid Halilhodžić
Advertisement

Maroc Foot: La Fédération marocaine de football a annoncé, jeudi, sa séparation « par consentement mutuel » avec l’entraîneur bosno-français des Lions  de l’Atlas, Vahid Halilhodzic, à près de trois mois du début de la Coupe du monde 2022 au Qatar.

La Fédération royale marocaine de football a indiqué dans un communiqué que cette décision intervenait « au vu des divergences et des visions divergentes… sur la meilleure façon de préparer l’équipe nationale de football pour la phase finale » de la Coupe du monde.

Le communiqué n’a pas indiqué l’identité de l’entraîneur qui succédera à Halilhodzic.

Halilhodzic a été critiqué pour ses choix tactiques et l’effectif de l’équipe malgré sa qualification pour la Coupe du monde 2022, où il a signé avec un groupe comprenant la Belgique, la Croatie et le Canada, ce qui a fait courir des rumeurs sur son départ quelques mois avant le début du mariage mondial.

En mai dernier, la Fédération marocaine de football a démenti les informations des médias selon lesquelles l’entraîneur de l’équipe nationale franco-bosniaque, Vahid Halilhodzic, qui a mené les Lions de l’Atlas à la finale de la Coupe du monde 2022, avait été démis de ses fonctions.

La fédération avait déclaré à l’époque dans un communiqué officiel : « En réponse à ce qui a été diffusé par certaines plateformes électroniques et aux nouvelles qu’elles ont publiées qui affirmaient que le lundi 2 mai 2022, la décision avait été prise de révoquer l’électeur national, M. Wahid Halilhodzic, par la Fédération royale marocaine de football, et dans un souci d’éclairer l’opinion publique et de la soulever sans équivoque (…), aucune rencontre n’a eu lieu aujourd’hui entre le président de l’université et l’électeur national.

La Fédération marocaine clarifie le sort de l’entraîneur Halilhodzic

Lundi, l’Association royale marocaine de football (Al-Ittihad) a démenti les informations des médias selon lesquelles l’entraîneur de l’équipe nationale franco-bosniaque, Vahid Halilhodzic, qui a mené les Lions de l’Atlas à la finale de la Coupe du monde 2022, avait été démis de ses fonctions.

Des articles de presse indiquaient à l’époque que la Fédération marocaine avait pris la décision de licencier Halilhodzic en raison de ses déclarations en réponse au président de la fédération, Fouzi Lekjaa, concernant le retour des exclus Hakim Ziyech et Nassir Mazrawi dans l’équipe des « Lions de l’Atlas ». à l’horizon d’une participation à la Coupe du monde au Qatar à la fin de cette année.

Article précédentLa dépendance de l’Espagne au gaz algérien a diminué
Article suivantLiban : un homme prend en otage les employés de sa banque pour pouvoir récupérer son son propre argent