Défense: Chanegriha supervise la mise en œuvre de l’exercice tactique  » Ouragan 2022″

0
Ouragan 2022
Advertisement

Le chef d’état-major de l’Armée nationale populaire, le général de corps d’armée Said Chanegriha, a supervisé la mise en œuvre d’un exercice tactique pour les forces navales intitulé « Ouragan 2022 ».

Cela s’est produit au deuxième jour de sa visite dans le deuxième district militaire, selon un communiqué du ministère de la Défense nationale .

Chanegriha a écouté une présentation sur l’idée générale et les étapes de mise en œuvre d’un exercice tactique pour la marine avec le lancement d’un missile anti-surface intitulé Ouragan 2022.

L’exercice a été effectué par des unités des forces navales, y compris des sous-marins, de l’aviation navale et des unités terrestres.

Il a ensuite inspecté les formations navales participantes et visité certaines des unités flottantes, afin de déterminer leur degré de préparation et d’examiner de près leurs divers composants, équipements modernes et systèmes d’armes avancés.

Le chef d’état-major de l’Armée nationale populaire, à bord du navire de commandement et du déploiement des forces, « Qal’at Bani Abbas », Matn 474, a suivi le déroulement du tir d’un missile anti-surface à partir d’un lance-grenades sur un cible navale, dans le polygone de tir du front de mer ouest.

Après cela, Chanegriha a poursuivi la mise en œuvre de diverses opérations de combat naval programmées, en particulier la mise en œuvre de tirs d’artillerie.

Un communiqué du ministère de la Défense a déclaré que l’exercice a été mené avec un grand professionnalisme par les unités navales participantes, ce qui s’est traduit par la bonne coordination entre les différentes formations et la mise en œuvre précise des différentes étapes de l’exercice.

Il a souligné la destruction de la cible de surface avec une grande précision, ainsi que la conduite de tirs d’artillerie sur la cible navale avec une grande efficacité.

Cela confirme le développement et la préparation opérationnelle atteints par les unités des forces navales algériennes ces dernières années, conclut le communiqué.

Article précédentDirecteur de l’Institut Pasteur : Il y a une possibilité que le virus du monkeypox entre en Algérie
Article suivantRequêtes du ministère public contre Louh, Haddad et Said Bouteflika