blank

Le Premier ministère a annoncé la création d’un service chargé de l’enseignement de la langue arabe en France. Ledit service est placé auprès de l’ambassade d’Algérie en France et a pour mission d’assurer la mise en œuvre de l’enseignement de la langue arabe à l’école élémentaire en France.

Selon le décret exécutif n° 22-98 du 14 mars 2022, le service en question pilotera l’enseignement de la langue arabe à l’école élémentaire en France, en tant que langue vivante dans le cadre des enseignements internationaux des langues étrangères (EILE), conformément à l’accord y afférent.

Il est également expliqué que des enseignants algériens seront recrutés à cet effet. Ces enseignants seront mis à la disposition des directions académiques françaises. Ils seront également sollicités pour participer à l’élaboration de la carte scolaire avec la partie française, précise le communiqué.

Il auront également à contribuer pour « la conception et à l’élaboration des outils pédagogiques par référence aux éléments culturels algériens adaptés à l’âge et à la diversité des élèves »,  «  d’initier toute action visant la promotion et la vulgarisation de l’enseignement de la langue arabe à l’intention des enfants de la communauté nationale établie en France » et de « de contribuer à la promotion de la langue arabe, en coordination avec les institutions officielles algériennes et organismes étrangers établis en France ».

Article précédentJustice / le coordinateur du MDS Fethi Ghares quitte la prison après avoir purgé sa peine
Article suivantAffaire Mohamed Abdellah / la sentence est tombée