Des sources révèlent la raison de l’objection de Belmadi au retour de raouraoua à la présidence de la FAF

0
raouraoua belmadi
Advertisement

Algerie Foot: Des sources médiatiques ont évoqué le retour de Mohamed Raouraoua à la présidence de la Fédération algérienne de football, après la démission de Charafeddine Amara.

À cet égard, le site « Arabi Post » a révélé la relation de l’entraîneur de l’équipe nationale, Djamal Belmadi, pour ne pas renvoyer raouraoua à la présidence de l’instance du football.

La même source a précisé que Djamel Belmadi était à l’origine du retrait de Mohamed Raouraoua de sa candidature à la présidence de la Fédération algérienne de football, au moment où ce dernier était élu à l’unanimité à la tête de l’instance.

Les mêmes sources ont souligné que les plans que raouraoua proposait aux autorités de tutelle ne plaisaient pas à Djamal Belmadi, notamment ceux liés à la révision de son salaire, qui s’élève à 230 mille euros par mois.

Le dossier des doubles joueurs nationaux fait partie des dossiers sur lesquels Belmadi et raouraoua ne sont pas d’accord, car chacun d’eux a une vision particulière de la question.

L’ancien président de la FAF est connu pour offrir de grandes tentations financières aux binationaux pour rejoindre l’équipe nationale algérienne et représenter les Verts à l’international, tandis que Djamal Belmadi estime que ces personnes devraient postuler en équipe nationale algérienne de leur propre gré.

Selon les mêmes sources, le refus de Belmadi de céder la FAF à Mohamed Raourawa est aussi dû à l’ingérence de ce dernier dans les moindres détails concernant l’équipe nationale, à une époque où Belmadi a l’habitude d’agir librement.

D’autre part, les sources ont laissé entendre que raouraoua avait renoncé à se présenter parce que les autorités dépositaires n’avaient pas répondu à ses demandes de restructuration du FAF et à sa demande de prêt de 60 millions de dollars, en plus de rejeter sa demande de réformer les académies sportives.

Il est à noter que l’électeur national, a précédemment démenti les informations diffusées concernant son ingérence dans le sort des prochaines élections à la présidence de la FAF .

Article précédent5 conditions pour le succès de l’accord de gazoduc nigéro-algérien
Article suivantCérémonie de clôture des JM d’Oran : DJ Snake sera-t-il de la partie ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici