L’ex-président du Conseil constitutionnel, Kamel Fenniche, a été nommé à la tête de l’ambassade d’Algérie au Kazakhstan. 

Le gouvernement kazakh a validé son accréditation en tant qu’ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire, indique le ministère des Affaires étrangères dans un communiqué.

Notons que Fenniche faisait partie des membres du Conseil constitutionnel depuis 2016 en tant qu’élu du Conseil d’État, pour finir à la tête de ce Conseil en 2019, en remplacement à Tayeb Belaiz.

Durant toute sa carrière, il avait occupé plusieurs postes dans le secteur de la justice. Tout au long des années 1980, il a été procureur de la République près le Conseil judiciaire de Tébessa et Oum El Bouaghi en.

Au début des années 1990, il a été promu au poste de conseiller auprès de la cour suprême, puis conseiller au Conseil d’État en 1998 et président de la deuxième chambre du Conseil d’État.

Article précédentAbderrazak Makri / « Les autorité doivent comprendre que le MSP est un parti d’opposition »
Article suivantAlors qu’il est en fuite / une villa de 200 milliards et une dizaine de biens immobiliers de Bouchouareb saisis