Dissolution de la plus ancienne association de défense des droits de l’homme en Algérie

0
défense des droits de l'homme
Advertisement

Algérie: La justice algérienne a décidé de dissoudre la Ligue algérienne pour la défense des droits de l’homme, sur la base d’une plainte déposée contre elle par le ministère de l’Intérieur l’accusant de se livrer à des activités de provocation.

La Ligue algérienne pour la défense des droits de l’homme s’est dite surprise que ce jugement ait été publié sur les réseaux sociaux, sans lui notifier la plainte, le procès et le jugement.

La Ligue a révélé qu’un procès à son encontre avait eu lieu au tribunal administratif d’Alger le 29 juin 2022, après une plainte du ministère de l’Intérieur.

Il a indiqué qu’un jugement de dissolution de l’association avait été rendu le 28 septembre 2022, sans en informer l’association.

La Ligue s’est interrogée sur la raison de la dissimulation de ce verdict, et de sa publication maintenant en conjonction avec ce qu’elle a appelé une « campagne de diffamation » contre laquelle la Ligue et ses membres sont exposés.

Elle s’est dite surprise de la publication de l’arrêt, alors que seules les parties au conflit, notamment la Ligue et le ministère de l’Intérieur, ont le droit de voir le dispositif de l’arrêt.

La Ligue a publié le jugement rendu à son encontre, qui comprend le non-respect par cette dernière de la loi sur les associations de 2012, son incapacité à organiser l’Assemblée générale et sa division en cinq ailes.

L’arrêt fait référence aux activités de la Ligue des droits de l’homme, qu’elle qualifie de suspectes, et à la soumission de faux rapports aux organisations internationales sur la liberté d’association en Algérie.

Il est également à noter que la Ligue a tenté, avec le début du mouvement populaire en 2019, d’encadrer la plupart des marches et de publier des communiqués accusant les autorités de réprimer les manifestants.

La Ligue algérienne pour la défense des droits de l’homme a été fondée en 1983 par feu le doyen des juristes algériens, Ali Yahya Abdel Nour , et elle a été officiellement reconnue en 1989.

Article précédentAir Algérie: Fluctuation des vols entre l’Algérie et la France
Article suivantArabie saoudite : Nous normaliserons les relations avec « Israël » à condition