La CAF cherche-t-il la normalisation avec « Israël » en représailles contre l’Algérie ?.. Hafid Derradji répond

0
La CAF cherche-t-il la normalisation avec Israël en représailles contre l'Algérie Hafid Derradji répond

Afrique Foot: Le journaliste algérien Hafid Derradji a lancé une campagne sur les réseaux sociaux en réponse au refus de la Confédération africaine de football (CAF) de sanctionner le Maroc pour son absence injustifiée lors du match contre l’Algérie.

Derradji a qualifié la déclaration de la CAF de farce, soulignant que la commission de discipline s’est appuyée sur des preuves peu convaincantes pour justifier l’absence de l’équipe nationale marocaine.

Derradji a également évoqué la possibilité d’une normalisation des relations avec Israël et a pointé du doigt les déclarations du petit-fils de Nelson Mandela dans l’affaire, qui ont suscité la colère du régime marocain.

Le journaliste a remis en question les motivations de la CAF et a exprimé ses craintes quant à une possible soumission de l’instance footballistique à des pressions extérieures.

Selon Derradji, la CAF est devenue suspecte d’être une instance du football africain et il est important de rester vigilant face à toute tentative de manipulation. Il est nécessaire de faire preuve de transparence et de garantir l’intégrité du sport pour préserver la confiance du public et des fans de football en Afrique.

En attendant, il est important de respecter les règles et les procédures en vigueur pour éviter toute escalade de la situation. La CAF doit prendre des mesures pour préserver la crédibilité de l’instance et assurer une gestion saine et transparente du football en Afrique.

Article précédentSaad Lamjarred en prison : des proches révèlent son quotidien en détention tandis que son avocat affirme son innocence
Article suivantAgriculture : lancement de la culture du tournesol en mars