blank

Durant le premier mois de l’année en cours, quelque 10 000 véhicules ont été importés par les particuliers en Algérie, au moment où les importations des véhicules neufs sont bloquées par le gouvernement.    

Répondant aux questions de la presse en marge d’une visite de travail dans la wilaya de Chlef, le ministre de l’Industrie, Ahmed Zeghdar, a expliqué que l’importation des véhicules neufs par des particuliers se déroule « normalement ».

« En dépit des conditions sanitaires dues à la pandémie de Covid-19, l’opération d’importation des véhicules se déroule normalement (…) avec une moyenne de 4000 à 5000 véhicules importés par mois »,a-t-il précisé.

Pour ce qui est de l’industrie automobile, il a, encore une fois, défendu l’idée d’une « industrie opérante et véritable ». « Nous sommes en contact avec de grandes entreprises pour mettre en place une industrie effective », a-t-il aouté, soulignant que ce dossier a « une dimension stratégique pour les opérateurs économiques, en vue d’instaurer une industrie véritable qui parviendra à exporter ».

Article précédentGuerre en Ukraine / vol spécial pour rapatrier les ressortissants algériens bloqués à Bucarest
Article suivantRapatriement d’algériens ayant fui la guerre en Ukraine/ arrivée à Alger de 76 ressortissants