blank

Interrogé sur un plateau de télévision sur les 1200 médecins algériens qui ont réussi le concours leur permettant de rejoindre les structures sanitaires françaises, le candidat à la présidentielle en France Eric Zemmour a répondu qu’il supprimerait ce concours pour laisser ces médecins à l’Algérie dont les hôpitaux connaissent un état de « délabrement ».

Invité de l’émission : « la France dans les yeux », diffuée hier mercredi, Éric  Zemmour a été interrogé sur l’épreuve de vérification des compétences (EVC) organisé par la France cette année pour recruter quelques 2000 médecins étranger hors union européenne, dont les trois quart des place (1200) ont été raflées par des algériens.

« Je veux y mettre fin (aux EVC ndlr)»,  a répondu Zemmour, avant d’ajouter : « on se passe de ces 1200 médecins et on les laisse à l’Algérie qui en a bien besoin !»

« L’état de délabrement des hôpitaux algériens et de la santé des algériens nécessite absolument qu’ils gardent ces médecins algériens qui sont formé », a-t-il asséné.

Dans le même ordre d’idées, le candidat Zemmour a expliqué que depuis 30 ans on a empêché les jeunes français de faire médecine pour un quart de point ou pour un demi point et tout ca pour aller chercher, ensuite, des médecins algériens, tunisien ou marocain qui, d’abord, en enlève à leur pays (…) en plus on les paie moins ».

Article précédentAhmed Zghdar / « les particuliers peuvent importer leur voiture, mais à une seule condition »
Article suivantMessaoud Rouabah / l’algérien qui avait, par le plus grand des hasards découvert le pétrole dans le Sud (vidéo)