blank

La police espagnole a arrêté un harrag algérien mineur accusé d’avoir commis 12 homicides involontaires.

Le jeune en question menait une embarcation de fortune pour atteindre les côtes espagnoles à partir de l’Algérie. Suite à son chavirement, seulement cinq sur les 17 passagers de cette embarcation usée ont survécu à la traversée grâce à l’intervention du Salvamento Marítimo, a rapporté le site espagnol ABC.es.

Le bateau espagnol a repêché les cinq survivants à 22 milles des côtes d’Alicante. Arrivés au port ils ont été transférés dans un Centre spécialisé, a précisé la même source, expliquant que les faits se sont déroulés en janvier dernier.

À la clôture de son enquête, la police espagnole a établi que le mineur en question faisait partie d’une organisation criminelle faisant dans le trafic de migrants clandestins.

Selon les résultats des investigations, les victimes ont déboursé entre 40 et 50 millions de centimes par personne pour pouvoir monter à bord de cette embarcation équipée d’un moteur défectueux et dépourvue de GPS.

Article précédentIncendie meurtrier d’Aïn Oulmène / trois personnes écrouées
Article suivantInvestissement / les dix pays africains offrant les meilleures opportunités en 2022