Interrogé sur la possible propagation du nouveau variant de la Covid-19 Omicron en Algérie, le directeur de l’institut Paster Algérie a répondu que ce n’est qu’une « question de temps ».

Le directeur général de l’Institut Pasteur, Faouzi Drar, a mis en garde contre la propagation du mutant « Omicron », soulignant que l’Algérie « n’est pas à l’abri de ce mutant ».

Interrogé par les journalistes de l’APS, le Dr Derrar a expliqué que l’Algérie « n’est pas à l’abri de ce mutant », tout en appelant les Algériens à plus de vigilance pour empêcher la propagation du nouveau variant.

S’agissant des caractéristiques du nouveau mutant et sa virulence, le Dr Derrar a dit que les scientifiques sont à l’œuvre et que les résultats des études seront probablement publiés sous quinzaine, ou peut être dans trois semaines.