Gazoduc transsaharien : l’Algérie abrite la troisième réunion trilatérale

0
Advertisement

L’Algérie abrite la troisième réunion trilatérale du projet de gazoduc transsaharien, traversant le Nigeria, le Niger et l’Algérie.

Dans un communiqué le ministère de l’Énergie indique que la réunion regroupera les ministres de l’Énergie des trois pays pour discuter du projet afin de lui donner une impulsion toujours dans le cadre de la plateforme d’Abuja.

L’Algérie accorde un intérêt particulier à la concrétisation « rapide » du projet de gazoduc transsaharien (TSGP) visant à connecter les gisements de gaz naturel nigérians à l’Europe via le réseau de gazoduc algérien.

Long de 4128 kilomètres, le gazoduc traversera dans un premier temps, les trois pays et pourrait interconnecter d’autres États comme le Tchad et le Mali. Le gazoduc transsaharien prendrait sa source au Nigeria et traverserait le Niger pour rejoindre la côte algérienne à des fins d’exportation vers l’Europe.

Article précédentLa France a-t-elle renoncé à réduire les visas aux Algériens ? Darmanin clarifie
Article suivantFrance: Des développements prometteurs pour le succès de la visite de Macron en Algérie